REC Rugby Rennes Site officiel


Nouveau promu en Fédérale 1 le 27 mai 2018

Fédérale 1, avant-match - J11

L'Hermine face aux Éléphants, le REC reçoit le Stade Nantais

Accueil > Equipes séniors > L'Hermine face aux Éléphants, le REC reçoit le Stade Nantais
Les Rennais reçoivent Nantes pour ouvrir le mois de décembre et le quatrième bloc du championnat. C'est le retour du derby entre deux clubs ambitieux pour une rencontre qui doit surtout permettre aux Noir et Blanc de glaner une victoire de prestige et des points importants.
REC-SAT
Tim Massicot et les Rennais en quête d'une victoire dans le derby ©Dominique Deblaise
REC-SAT
Alexandre Gueroult fait partie des joueurs à avoir connu les confrontations entre Rennes et Nantes en Fédérale 2 ©Dominique Deblaise

''On est élevé partout comme ça dans le monde. Dès la cour de récréation, on a envie de battre ceux du village d’à côté, d’être les plus forts. La proximité géographique donne envie de pavoiser, de pouvoir dire à ses voisins qu’on croise assez souvent que, jusqu’au match retour, on a été meilleurs qu’eux''. C'est ainsi que Patrick Arlettaz, entraîneur des trois-quarts de l'USAP définissait, sur Sport24-Le Figaro, le terme derby. Il est évident que le match face au voisin n'est jamais tout à fait comme les autres. Il accouche souvent d'une intensité rare et d'histoires à raconter. Sur la planète ovale, le derby entre Rennes et Nantes est de retour. Pendant longtemps, les deux formations se sont défiées en Fédérale 2. Les Nantais ont pris les premiers l'ascenseur pour la Fédérale 1 et les Rennais ont d'abord fait un détour par la Fédérale 3. Depuis deux ans, les deux formations n'ont donc pas eu l'occasion de croiser le fer en équipe fanion. 

Points communs 

La confrontation de samedi sera d'abord celle de deux écuries sponsorisées par le groupe Lamotte Immobilier et toutes deux entraînées par les frères Moison. D'un côté, Pierrick est le manager des Éléphants, sur le banc d'en face, Yann prendra place pour son premier Rennes-Nantes depuis qu'il a pris les commandes des Noir et Blanc. Côté réciste, deux anciens de la maison nantaise pourraient débuter. Le pilier Baptiste Le Jallé a évolué pendant deux ans chez les pensionnaires du stade Pascal Laporte ; le demi de mêlée Timothé Massicot, quant à lui, est formé à Nantes et y a tout connu jusqu'à la Fédérale 1. Il souligne d'abord l'enjeu sportif de la rencontre : ''s'ils gagnent, ils consolideront leur deuxième place. Nous, on doit s'imposer à domicile et montrer qu'on peut être ambitieux''. Avant de s'épancher sur l'affect, ''ce sera bizarre d'affronter mon ancien club, celui où j'ai toujours évolué et contre des joueurs avec lesquels j'ai joué. De l'émotion il y en aura, mais il faudra aller au-delà''. 

Vailea, serial marqueur 

Le derby s'est surtout fait footbalistique ces dernières années et le franco-camerounais Paul-Georges Ntep venu faire taire la Brigade Loire, doigt sur la bouche, un dimanche après-midi de 2015, ne dira pas le contraire. Un parfum particulier entoure celui des rugbymens. Comme une odeur de souffre qui promet un duel ardu de 80 minutes. Les Nantais vont débarquer dans la capitale bretonne pleins de confiance. Leur très bon début de saison (six succès en neuf matchs) a été couronné d'une impressionnante victoire devant Dax lors de la dixième journée. 22-6, nette et comme un message clair à la concurrence. Les Rennais avaient pu entrevoir la force de cette équipe, lourdement défaits en amical au mois d'août. Massicot, désormais cornac rennais, abonde en ce sens, ''c'est une équipe complète, il va falloir être très sérieux. Ils ont plus d'expérience en Fédérale 1. Les Nantais n'ont jamais préparé ce match comme un derby peut-être à cause de l'écart entre les deux équipes dans le passé. Nous on le présente comme un derby et je pense qu'on ne se trompe pas''. Menés par l'arrière Selu Vailea, auteur de dix essais depuis le début du championnat (!), les coéquipiers de l'ancien troisième-ligne montois Haisini Taulanga se sont logiquement placés parmi les favoris aux premières places. Jusqu'à glisser leur nom dans les outsiders au trophée Jean-Prat qui placera ses deux finalistes en PRO D2. 

Les Rennais ont, sur le plan comptable, bien préparé cette grosse réception, en capitalisant. Les déplacements au Bassin d'Arcachon et à Saint-Médard-en-Jalles ont été couronnés de succès lors du précédent bloc et la défaite contre Niort a, s'il le fallait, encore donné un regain d'envie aux troupes de s'imposer à domicile face à un nouveau cador, après Trélissac en octobre. L'infirmerie se vide peu à peu et sonne comme un signe positif avant d'accueillir le dauphin nantais puis Dax. En cas de performance(s), les Bretons passeraient Noël au chaud dans la peau du promu qui a gaiement joué avec le mental des pronostiqueurs. Samedi à 18 heures, l'Hermine fera fièrement face aux Éléphants et ses quatre bus de supporters pour le premier derby de l'histoire des deux clubs en Fédérale 1. En Noir et Blanc et contre tous.             

Jean

  • Coup d'envoi 18h
  • Stade Commandant Bougoin, 35000, Rennes
  • Match à suivre en direct sur Twitter : @RennesRugby
  • Places à prendre directement au guichet le jour du match 

 

  • 20h : Stade Rennais-Blagnac en Top 16 féminin (20h)
  • Rennais et Nantais vont également s'affronter ce samedi en Espoirs Fédéraux mais ce sera au Stade Pascal-Laporte de Nantes. 
Actualités

Le REC pas cher payé devant Dax

REC-Dax

09 décembre 2018

Pourtant ultra-dominateurs devant, les Bretons sont tombés devant une formation dacquoise, réaliste et bien en place. Ils méritaient...

Bien conclure 2018 pour rêver en 2019

REC-USD

06 décembre 2018

Les Rennais reçoivent l'US Dax pour lancer la phase retour. L'occasion de terminer 2018 en beauté avec une confrontation de prestige...

Défaite amère dans le derby contre Nantes

REC-Nantes

02 décembre 2018

En tête à la pause, les Rennais ont fini par s'incliner face Stade Nantais, deuxième de la poule, au terme d'une lutte acharnée....

Entretien décalé avec Alexandre Fau et Vincent Wenger

Tchik-Tchak

25 novembre 2018

Troisième épisode des entretiens décalés, version 2018/2019, avec le talonneur Alexandre Fau et le troisième-ligne Vincent Wenger.

Tous les actualités