REC Rugby Rennes Site officiel


Nouveau promu en Fédérale 1 le 27 mai 2018

Fédérale 2, 1/4 de finale

Le REC sort par la grande porte

Accueil > Equipes séniors > Le REC sort par la grande porte
Passés tout proche de faire tomber l'armada du CS Beaune, les Bretons ne verront pas les demi-finales malgré une prestation aboutie. Retour sur la rencontre.
REC-CSB
Gros combat en 1/4 de finale du championnat de France de Fédérale 2 entre le REC et Beaune ©Jacques Moureau
REC-CSB
La composition de l'équipe fanion pour le 1/4 face à Beaune ©JL

Dans le décor champêtre du Stade Robert Barran de Brétigny-sur-Orge (Essonne), les Bourguignons de Beaune et les Bretons de Rennes promettaient un duel plein d'intensité. Au son des tambours des supporters des deux camps, les deux formations entrent sur la pelouse à 15 heures pétantes pour un coup d'envoi donné deux minutes plus tard par Rodolphe BERTRAND. Pendant six minutes, les Noir et Blanc prennent la foudre. Ils subissent les assauts adverses et se retrouvent rapidement acculés dans leur camp. D'entrée, ils encaissent une pénalité de FOURIE de près de 48 mètres puis un essai signé CHARIAT (0-10, 6e). Une entame catastrophe qui annonce un trop long après-midi pour le REC ? Que nenni. Grâce à l'habituelle détermination des troupes bretonnes dans les duels et dans les montées défensives, les coéquipiers de CAILLET retrouvent de l'allant. FORGUE réduit la marque sur pénalité (3-13). Et si FOURIE plante une nouvelle banderille, cette fois de près de 51 mètres, les Bretons sont bel et bien entrés dans le match. Ils agressent la ligne adverse avec des montées tranchantes de GONZALEZ et GAUCHE notamment, FORGUE sent le coup extérieur et intercepte proche des quarante adverses avant de filer dans l'en-but. Troisième interception de l'ouvreur cette saison qui se conclut sur un essai (10-13, 24e).

Déterminés à ne pas céder, les Rennais cherchent à jouer. Mêlée dans les 22 bretons, introduction LEZAT. Le pack se montre souverain et le demi de mêlée ouvre sur FORGUE. D'un modèle de coup de pied par-dessus, il lobbe le premier rideau adverse. BUTONIDUALEVU et BARDON montent fort, le centre fidjien récupère sur les quarante, élimine un défenseur, avance puis repique intérieur. LEZAT, à l'origine de l'action, est servi et s'en va derrière la ligne. Les Bretons sont aux commandes (17-13). Juste avant la pause, les deux buteurs s'échangent un coup de fusil chacun. C'est l'heure des citrons (20-16).

Chassé-croisé

Alors que BRILLAND et GEORGIOU étaient déjà entrés en jeu dans le premier acte, BEAUJEAN et HOARAU font leur apparition à la pause. Les Rennais veulent accentuer leur avance et assiègent le camp adverse. Bien organisés, ils multiplient les coups de boutoir devant une féroce défense. GONZALEZ, GAUCHE et BÉRAUD, entre autres, mettent perpétuellement de l'avancée. FORGUE passe trois points et donnent de l'air à sa formation (23-16). De retour dans le camp adverse dès le renvoi, les Noir et Blanc ne trouvent cette fois-ci pas la faille malgré une longue séquence. Peu après l'heure de jeu, alors qu'ils n'ont pas franchement atteint le camp adverse depuis la reprise, les Bourguignons égalisent avec un essai transformé (23-23) puis prennent les devants au planchot grâce à une nouvelle pénalité de l'impérial FOURIE, auteur d'une énorme partie au pied (23-26).

La fin de match est haletante et les Récistes tiennent le ballon. Ils manquent une pénalité mais ne lâchent rien. Au four et au moulin pendant toute la partie, CAILLET harangue les troupes. Les très (très) nombreuses chandelles de FOURIE n'empêchent pas les Rennais de s'offrir plusieurs ballons de relance que GEORGIOU, FORGUE et BARDON exploitent pour chercher à franchir. Sur une ultime pénalité dans le camp bourguignon, les joueurs de Beaune peuvent se dégager. C'est terminé. Une fin de saison au goût amer pour les Noir et Blanc qui auraient mérité, au vu de l'ensemble de leurs performances et de ce quart, de voir le tour suivant. Sortie magnifique pour les anciens LOWE KANGA et FORTINEAU qui auront participé à cette historique montée. Il est l'heure de digérer mais il sera bientôt l'heure de se préparer. Car dans quelques mois, les Bretons découvriront la troisième division. Qu'ils ont atteint après une superbe saison, pleine de maîtrise. Krogit.

Jean

-La composition du groupe dans les médias ci-joints. 
Actualités

Morne Vletter : ''Hâte de débuter cette nouvelle aventure''

Morne_Vletter

14 juillet 2018

Après avoir évolué à Soyaux-Angoulême, Strasbourg et Limoges en France, l'ouvreur Morne Vletter dépose ses bagages en terre rennaise....

Jérémy Boyadjis : ''Assumer et tout donner''

Jérémy_Boyadjis

10 juillet 2018

Pilier rugueux, Jérémy Boyadjis, passé par Pau, Auch, Rouen et Chambéry débarque en Bretagne, plein d'ambitions. Présentation.

Timothé Massicot : ''Un club avec une forte identité''

Timothé_Massicot

06 juillet 2018

Polyvalent sur les postes de demi de mêlée et demi d'ouverture, Timothé Massicot quitte le Stade Nantais pour rejoindre le REC....

Victor Paquet : ''Un projet excitant''

Victor_Paquet

03 juillet 2018

Passé par le Stade Toulousain, le Stade Montois et Soyaux-Angoulême, Victor Paquet, talonneur, dépose ses bagages en Bretagne. Présentation...

Tous les actualités