REC Rugby Rennes Site officiel


Nouveau promu en Fédérale 1 le 27 mai 2018

Fédérale 2, 1/8e retour

Historique : le REC étrille Orsay et monte en Fédérale 1 !

Accueil > Equipes séniors > Historique : le REC étrille Orsay et monte en Fédérale 1 !
Au terme d'un match parfait, les Bretons ont battu Orsay. Et valident leur ticket pour la Fédérale 1. Magnifique.
REC-Orsay
Romuald François réalise le premier franchissement de la rencontre, bien servi par Le Berre ©Dominique Deblaise
REC-Orsay
Aloisio Butonidualevu, tout sourire, après le coup de sifflet final. Le REC est en Fédérale 1 ©Dominique Deblaise
REC-Orsay_september
La composition de l'équipe fanion pour le match retour face à Orsay ©JL

La courte victoire de l'aller (23-25) permettait aux Noir et Blanc d'aborder la renconte retour face à Orsay en très léger ballotage favorable. Cela n'était toutefois en aucun cas suffisant pour voir le tour suivant. Devant plus de 1500 personnes qui n'ont cessé de donner de la voix, ils débutent ce deuxième round pied au plancher. LE BERRE hérite du ballon centre terrain et décale FRANÇOIS ; l'ailier déborde son vis-à-vis, casse le premier rideau et les Bretons sont repris à l'entrée des 22. Le match est lancé. Décidés à ne pas douter, les coéquipiers de CAILLET assiègent le camp adverse. FORGUE monte une chandelle à l'entrée des 22 et met sous pression l'arrière-garde adverse. BARDON saute plus haut que son vis-à-vis et récupère le ballon à quelques mètres de la ligne. L'ailier fait jouer, GUEROULT est servi et résiste à deux défenseurs. Premier essai (7-0). 

Bonus offensif

Décidés à enfoncer le clou, les Bretons font feu de tout bois et leur domination sur le début de la rencontre ne souffre d'aucune contestation. Quelques minutes après l'ouverture du score, les locaux déplacent le ballon sur le large. Martin BERTRAND est trouvé sur l'aile et plonge en terre promise (12-0). Alors qu'il est congratulé par MAGNAN et ses coéquipiers, les esprits s'échauffent, le public pousse fort derrière ses troupes. FORGUE, ensuite, passe une pénalité (15-0) et les Bretons continuent leur récital. Percée de BÉRAUD, touche dans les 22, multiplication de séquences, COCETTA passe la ligne. À la demi-heure de jeu, le REC est aux manettes de ce match de montée (20-0). Le score n'évolue plus jusqu'à la pause tandis que BARDON gratte un ballon capital sur la ligne et permet au REC de se dégager. Alors que les Orcéens avaient écopé d'un carton blanc avant le troisième essai, les Bretons sont sanctionnés d'un carton rouge à quelques instants de la pause et vont devoir se réorganiser. La mi-temps est sifflée sur le score de 20-0. 

Liesse

BUTONIDUALEVU entre jeu et les deux buteurs plantent une banderille chacun. FLEUREAU, à la 42e, FORGUE à la 49e (23-3). Les Bretons maintiennent leur avance. La suite de la rencontre voit les deux formations tenir le ballon, tour à tour. Malgré des espaces créés par de très nombreux turn-over, le score n'évolue plus. La défense rennaise, comme un symbole de la saison, tient bon sous les assauts adverses, et ce, même à treize contre quinze pendant dix minutes. Dans une ambiance de fête dont pourrait être fier Michel Tonnerre, la dernière cartouche est pour les locaux, FORGUE passe trois points (26-3). Le match est ainsi conclu. Les Bretons peuvent exulter, ils sont en Fédérale 1. Cela n'avait jamais été réalisé auparavant et cela est d'autant plus beau. Le Rennes Étudiants Club est le premier club brétilien à atteindre la troisième division et qualifié pour les 1/4 (face à Beaune, le 10 juin). Si certains ne l'admettaient pas encore, l'hermine réciste se trouve bel et bien sur l'échiquier du rugby hexagonal. Allez le REC

Jean

Actualités

Morne Vletter : ''Hâte de débuter cette nouvelle aventure''

Morne_Vletter

14 juillet 2018

Après avoir évolué à Soyaux-Angoulême, Strasbourg et Limoges en France, l'ouvreur Morne Vletter dépose ses bagages en terre rennaise....

Jérémy Boyadjis : ''Assumer et tout donner''

Jérémy_Boyadjis

10 juillet 2018

Pilier rugueux, Jérémy Boyadjis, passé par Pau, Auch, Rouen et Chambéry débarque en Bretagne, plein d'ambitions. Présentation.

Timothé Massicot : ''Un club avec une forte identité''

Timothé_Massicot

06 juillet 2018

Polyvalent sur les postes de demi de mêlée et demi d'ouverture, Timothé Massicot quitte le Stade Nantais pour rejoindre le REC....

Victor Paquet : ''Un projet excitant''

Victor_Paquet

03 juillet 2018

Passé par le Stade Toulousain, le Stade Montois et Soyaux-Angoulême, Victor Paquet, talonneur, dépose ses bagages en Bretagne. Présentation...

Tous les actualités