REC Rugby Rennes Site officiel

Avant-match, J12

Zoom sur Maximiliano Cocetta, demi de mêlée argentin, avant le derby retour face au Rheu

Accueil > Equipes séniors > Zoom sur Maximiliano Cocetta, demi de mêlée argentin, avant le derby retour face au Rheu
Maximiliano Cocetta, demi de mêlée polyvalent passé par le RC Vannes et le Stade Nantais est revenu sur son parcours et sur cette première étape de la phase retour qui va voir les Rennais défier Le Rheu. Avant-match.
REC-LeRheu
©Jacques Moureau
Cocetta
Maximiliano Cocetta, ballon en main face au Rheu (1e journée). Derrière lui, Thibaud Lemonnier demi de mêlée des Jaunes et Noirs ©Jacques Moureau
LeRheu-REC_IMG_5174
Maximiliano Cocetta, buteur face à Gennevilliers (4e journée) ©Jacques Moureau

Arrivé en Europe à 18 ans après avoir été formé au club de Provincial en Argentine, Maximiliano Cocetta a dans un premier temps atterri à Vannes où il a pendant près de six ans participé aux belles heures du RCV en Fédérale 1. ''Je voulais partir en Europe et je connaissais Gonzo' (NDLR : Jorge Gonzalez aujourd'hui au REC) qui jouait à Vannes. On approchait de la fin de la période de mutation et les deux ouvreurs vannetais étaient blessés. Je suis parti sans réfléchir''. Depuis presque dix ans donc, le polyvalent argentin sillonne les stades de l'hexagone où il s'est forgé une solide expérience du rugby Fédérale. Après plus de 150 matchs de F1 avec Vannes entre 2008 et 2014 pour vingt-huit essais marqués, il rejoint ensuite le Stade Nantais par l'intermédiaire d'un autre Argentin, Alejandro Krancz, notamment passé par Saint-Nazaire. ''La première année à Nantes, on manque la montée en perdant contre une très grosse équipe de Strasbourg en seizième. L'année suivante, après un bon recrutement, on a fait une belle saison et atteint les demi-finales''. Le Stade Nantais avec Maximiliano Cocetta à l'arrière valide donc son ticket pour la Fédérale 1, l'italo-argentin (italien par ses grands-parents) retrouve ensuite Gonzo à la Baule avant de poser, cet été, ses valises au REC, à l'âge de 29 ans.


''J'ai signé ici pour le projet du club, pour ma reconversion professionnelle et pour cette ambition du REC d'atteindre la Fédérale 1'', confie-t-il. Auteur de deux essais sur la phase aller, au cours de laquelle il s'est fixé au poste de demi de mêlée, Maxi' porte un regard clair sur la première partie de saison réciste : ''la phase aller est très très positive, malheureusement, il y a cette défaite à Beauvais. Mais à partir de maintenant, ça repart à zéro''. Et sur le jeu ? ''On a progressé entre la première et la onzième journée. Mais pour l'instant on n'a pas réussi à faire un gros match jusqu'à dire ''on a tenu 80 minutes''. On a fait des très bonnes mi-temps mais il faut passer un cap et tenir toute la durée d'une rencontre''.

''Être dedans d'entrée''

La phase retour va donc débuter par cette confrontation prometteuse face au Rheu. Si Maximiliano se décrit comme ''quelqu'un de très discret mais qui fait des blagues tout le temps'', il affirme ne pas faire dans l'humour cette semaine, ''parce que c'est un gros match, parce que c'est le Rheu et qu'on doit rester tranquille et sérieux''. Et si le demi de mêlée reste sérieux, cela vous place l'importance d'une rencontre. Les Noirs et Blancs vont aborder la confrontation en leader avec douze points d'avance sur Le Rheu, quatrième. Auteurs d'une phase aller solide, les Jaunes et Noirs restent sur une victoire bonifiée contre Arras. Menés par Lemonnier, demi de mêlée et deuxième meilleur marqueur du groupe (quatre essais), les Rheusois sont encore invaincus à domicile, cette saison. Leur dernière défaite sur leurs terres remontent à avril 2017 et le barrage aller perdu face... au REC. Pour Maxi', ''leur point fort c'est le combat, c'est une équipe qui bataille jusqu'au bout, qui ne lâche rien. Ça va être la ''guerre''. C'est le premier match de la phase aller et c'est le derby, il va falloir être dedans, d'entrée et lancer la phase retour''.


Les hommes de Moison et Courties vont devoir mettre les ingrédients et notamment ''être très concentrés'' pour pouvoir vaincre les Rheusois sur leurs terres ; l'occasion de démarrer 2018 sur les chapeaux de roue.

Jean

-Match aller : victoire du REC par 24-21 (17 septembre)

-Dimanche 14 janvier

-13h30 pour les Espoirs

-15h pour la première - Stade Beuffru (Le Rheu)

-Match à suivre en direct sur Twitter : @rennesrugby

Actualités

En infériorité numérique pendant près d'une heure, le REC passe 40 points à son dauphin

REC-Beauvais

23 avril 2018

Le duel au sommet entre le premier de poule et son dauphin a accouché d'une orgie d'essais. Les Bretons arrachent leur vingtième...

Camille Fortineau : ''À côté d'un frère, tu peux forcément aller plus loin''

LeRheu-REC

19 avril 2018

Du haut de ses deux mètres sous la toise, Camille Fortineau est un homme à la fibre noire et blanche, fils d'un club où il a tout connu. Portrait.

À la rencontre des frères Bertrand

Tchik-Tchak3

17 avril 2018

Troisième épisode des entretiens décalés avec les frères Rodolphe et Martin Bertrand, respectivement demi d'ouverture et troisième-ligne....

Coup de maître à Drancy

REC-Drancy

09 avril 2018

Face à une formation invaincue depuis neuf matchs, le déplacement à Drancy sonnait comme un gros test pour les Rennais. Qui se sont...

Tous les actualités