REC Rugby Rennes Site officiel

Fédérale 2

Retour sur six temps forts de la saison de la première avec Kevin Courties, entraîneur

Accueil > Equipes séniors > Retour sur six temps forts de la saison de la première avec Kevin Courties, entraîneur
Invaincue à domicile et qualifiée pour un 1/16e de finale historique, l'équipe première a marqué de son empreinte le championnat et réalisé une grande saison. Retour sur celle-ci, en six moments-clés, avec Kevin Courties, entraîneur.
Groupe
©Photos Rallier
Article
Kevin Courties et Camille Fortineau à la suite de la victoire lors du match retour face au Rheu, entourés par Sébastien Fasquel et Matthias Bardon (casqué)

-Stage de rentrée chez Outdoor Fitness

C'était le premier moment de vie commune avec le groupe, au cours duquel le staff, ainsi que les recrues, entraient dans ce collectif réciste. C'est toujours un point important dans le début de saison de découvrir les mecs, de voir jusqu'où ils peuvent aller. On a eu une épreuve de cohésion qui a été très bien organisée par Outdoor Fitness et gérée par Tanguy Le Brec'h. Il nous a préparé quelque chose de top. On a également fait du rugby puis la soirée avec les activitées préparées par les anciens. Ce fut un des stages de rentrée au cours duquel j'ai le plus rigolé et l'un des plus marquants.

 

 

-Le 22/10/2016, cinquième journée, Rennes-Stade Niortais (29-25) :

On joue l'équipe la plus forte de la poule, cela s'était confirmé avec le début du championnat. C'était une grosse étape à passer dans notre objectif prioritaire qui était d'être invincible à la maison. Le groupe commençait à sentir son potentiel mais n'arrivait pas encore à l'exprimer. On fait 70 minutes très intéressantes puis ensuite un peu de relâchement au cours duquel Niort a accéléré. On obtient la victoire, je me rappelle des mots dans le vestiaire notamment de Lilian. Les gars se sont envoyés "terrible", c'est un super moment de la saison.


-Réunion de mi-saison au coeur du mois de décembre

Les joueurs, au vu de la première partie de saison, se disent qu'il est peut-être possible de viser un peu plus haut que les objectifs donnés. Ils se projettent à jouer un peu plus le haut de tableau. Les gars commencent alors à basculer dans une autre dynamique à l'entraînement. C'est un fait marquant car il y a eu un changement dans l'approche de la suite du championnat.

 

- Le 02/04/2017, dernière journée de la phase retour, PUC - Rennes (15-14)

 

Cela a été le point révélateur de notre jeunesse. Les statistiques du match nous sont positifs, et malgré la défaite, la physionomie n'est pas si négative. Mais l'expérience et la gestion du match nous ont manqué. Cela a été une étape qui a encore fait basculer la jeunesse du groupe notamment sur le travail à l'entraînement. On n'a rien à envier au PUC qui a mérité la victoire mais cet instant est marquant car il a conditionné la fin de notre saison.

 

-Le 16/04/2017, barrage retour, Rennes-SC Le Rheu (26-16)

 

Après cette victoire, je suis extrêmement heureux pour les gars, pour l'équipe, pour l'aventure, pour le club, pour le travail que l'on a fait. Ce fut très positif là-dessus mais négatif sur l'atmosphère régnant sur les deux matchs. On n'a pas pu avoir une 3e mi-temps digne de ce nom comme elle est cultivée dans le rugby. C'est dur d'avoir ce ressenti là face à des copains, la joie pour les joueurs et la tristesse des copains. Mais super heureux pour les joueurs et le club.


-Le 30/04/2017, 1/16e de finale retour, Orsay-Rennes (12-6)

Les saisons se finissent toujours trop tôt. Sauf si tu vas en finale. Je ne voulais pas que ça s'arrête mais c'est valorisant de perdre contre Orsay car il y a une très très belle équipe en face. Et ça s'est vu par la suite de la compétition pour eux où ils battent Niort par plus de 20 points d'écart et nous par 5 points, en ayant deux matchs dans les pattes. Cette défaite a donné du gaz et met en avant le fait qu'on peut poursuivre un projet.

-Finalement...

L'objectif prioritaire était d'être invaincus à la maison, on n'a pas perdu de l'année. Premier objectif atteint. Ensuite, c'était d'être dans les 6 qualifiés pour se rendre compte de ce qu'il nous fallait pour être dans les deux premiers : ça, c'est également chose faite. Et l'ultime objectif était de développer l'entraînabilité des joueurs, avoir du monde, faire en sorte qu'à l'entraînement on travaille. C'est réussi. Donc la saison est positive, bien sûr qu'elle l'est. C'est une saison marquante. L'année passée a été, sportivement, difficile pour plein de raisons, mais il ne faut surtout pas s'arrêter là-dessus et le club s'en est servi pour aller de l'avant.

Pour nos jeunes joueurs, je pense que cette année leur a donné beaucoup d'expérience. C'est également positif au niveau du club qui se structure. Mine de rien, on a eu un staff médical à tous les matchs, le club a fait le maximum pour les joueurs. Le club travaille pour que la formation continue d'être efficace. Chaque pôle dispose de moyens sur l'aspect sportif. Et humainement, ceux qui sont là s'envoient. Les joueurs ne portent pas un maillot qu'on leur a passé 1/4 d'heure avant, ils défendent une association qui bosse toute l'année. Et je pense que les gars y sont attachés.

Jean

Je remercie les staffs de la 1 et de la B de nous avoir accompagnés, les préparateurs physiques, le staff médical, tout le monde dans le club, notamment les dirigeants. J'ai également une pensée pour Vincent Lenoir qui, pendant, beaucoup d'années s'est donné pour le club. Même quand j'en étais loin, je savais qu'il travaillait dur pour l'association. Enfin, je remercie Yann (Moison) de me faire confiance pour l'accompagner dans cette expérience et ce malgré mes 29 ans (rires). Krogit.

 

Actualités

Les Poules probables de Fédérale 2 révélées

Rec rugby Rennes vs Genneviliers

20 juin 2017

La Fédération a annoncé les poules pour la saison 2017-2018. Les Noirs et Blancs vont donc découvrir de nouvelles têtes mais pas...

Spered Sevens : équipe bretonne de rugby à 7

Les Spered Sevens au Howard Hinton

08 juin 2017

C'est la troisième saison de rugby à 7 pour l'association des Spered Sevens (Esprit Sevens en breton) en majorité composée de joueurs...

Retour sur cinq temps forts de la saison de la B avec Maël Le Galloudec, entraîneur

Tissier

25 mai 2017

En tombant en 1/4 de finale, d'un point, face à Suresnes, la B s'est placée parmi les huit meilleurs réserves de Fédérale 2. Retour...

Tous les actualités