REC Rugby Rennes Site officiel

Groupe senior

Frères d'armes (deuxième partie)

Accueil > Equipes séniors > Frères d'armes (deuxième partie)
Les frères Ollivier et Bertrand font partie de l'effectif du REC. Ils se sont confiés sur la particularité d'évoluer sous les mêmes couleurs que leur fraternel, sur leurs rapports et sur le début de championnat du REC. Après les Bertrand, deuxième manche avec Florian Ollivier, pilier et son frère Ghislain, talonneur.
OLM-REC
Mêlée en Espoirs entre Marcq et le REC, Florian et Ghislain Ollivier sont associés ensemble en première-ligne
FlorianOllivier
Florian Ollivier, pilier, lors de rencontre face à Plaisir, en Espoirs ©JM
GhislainOllivier
Ghislain Ollivier, talonneur ©JM

Au premier abord, ils paraissent si différents. Dès que l'occasion se présente, Florian (21 ans) s'avère blagueur, Ghislain (18 ans), quant à lui, est plus discret. Finalement, il faut pousser pour voir que de nombreux points communs les rassemblent et surtout l'émotion de pouvoir porter le même maillot. Florian par Ghislain et Ghislain par Florian, coup d'envoi.

 

COMMENT PRÉSENTERIEZ-VOUS CHACUN VOTRE FRÈRE ? 

Florian : Mon frère, c'est quelqu'un d'assez réservé et timide dans la vie de tous les jours. Mais une fois que tu le connais, c'est beaucoup plus facile ! Il aime profiter de ses potes et rigoler. Il est vraiment là si tu as besoin de quelque chose. Par exemple, si tu cherches un chauffeur le dimanche après un match (rires).

Ghislain : Florian, c'et quelqu'un de vraiment sympa avec les autres, un peu moins avec moi (rires). Il est généreux, bavard, et aime beaucoup rigoler aussi.
 


QUELS SONT VOS PARCOURS RUGBYSTIQUES RESPECTIFS ?

 

Florian : J'ai commencé dans le club de Quintin en 2006 avant de rejoindre Lannion en 2013. J'y garde de très bons souvenirs. J'ai eu l'occasion d'y faire mes premiers pas en senior avant d'arriver au REC l'an passé.

Ghislain : J'ai commencé le rugby à treize ans, à Quintin. Comme Florian y jouait, j'ai voulu le suivre. On s'entraînait aussi dans le jardin, c'est toujours moi qui devais plaquer. Il m'a toujours poussé à ne pas lâcher. En Cadets, j'ai rejoint Saint-Brieuc avant d'arriver à Rennes pour étudier et porter les couleurs du REC.

 

CELA FAIT QUOI DE VOIR SON FRÈRE SUR LE TERRAIN ?
 


 
Florian : Jouer avec son frère, c'était quelque chose que je m'étais promis, peu importe le niveau et le club, c'est une sorte de consécration. Quand tu te remémores tous les entraînements que l'on a fait... Quand on est entrés ensemble à Marcq-en-Barœul, c'était énormement de fierté. 


Ghislain : Depuis que j'ai commencé le rugby, mon objectif a toujours été de le doubler. En arrivant au REC, je voulais vraiment profiter d'être ici et jouer avec lui. Lors de mon premier match, il y a eu beaucoup d'émotion pour moi. Thomas (NDLR : Mottin, coach du groupe Espoir) voulait que ce soit Florian qui me remette le maillot. Il m'a fait un discours qui m'a vraiment marqué, il a retracé mon parcours rugbystique et ce que l'on a gravi ensemble. Pousser en mêlée ensemble, c'est très bizarre aussi. C'est aussi de la joie, car jouer c'est des moments où il faut profiter. Un de mes objectifs étaient de m'emtraîner avec mon frère et de jouer avec lui, donc déjà c'est quelque chose que l'on a atteint. Mais ce n'est pas une finalité. 
 

COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS LE PROFIL DE JOUEUR DE VOTRE FRÈRE ? IL Y A-T-IL QUELQUE CHOSE QUE VOUS LUI ENVIEZ ? 

 

Florian : C'est surtout un gros défenseur qui ne va jamais rien lâcher. C'est un gros bosseur, et un joueur intelligent sur le terrain.  Ce que je lui envie, je pense, c'est le fait de vouloir mettre un tube à chaque action. En dehors du terrain, peut-être sa voiture qui est moins cabossée que la mienne (rires).
 
Ghislain : C'est un bon joueur offensif, très présent au contact du ballon. J'aimerais bien avoir sa qualité de franchissement. Nos profils de joueurs sont très différents et j'aimerais bien tendre vers ce qu'il apporte en attaque.
 

QUELS SONT VOS OBJECTIFS CETTE SAISON ? SUR LES PLANS INDIVIDUELS ET COLLECTIFS ?

 

Florian : En espoir je pense que je dois plus m'affirmer pour porter les jeunes, on me le demande mais je ne me trouve pas très vieux ! La mêlée aussi, je me sens mieux car c'est ma deuxième saison au REC mais il faut énormément la bosser. Bien sûr, j'aimerais avoir du temps de jeu en première. Collectivement, en une, il faut tenter de jouer cette montée et en Espoirs garder la première place. On verra ensuite. 


Ghislain : J'espère continuer à faire des feuilles de match en Espoirs, jouer des phases finales et participer au derby face au Rheu. J'étais blessé à l'aller et j'espère vraiment participer à un tel match.
Collectivement, essayer de faire aussi bien que l'an passé (NDLR : défaite en 1/4 de finale). Je sens qu'on joue vite, je suis en apprentissage, j'apprends beaucoup auprès des joueurs avec plus d'expérience comme Vincent Hennequin ou Antoine Pamiseux. Je trouve ça intéressant, ils m'apportent beaucoup.

 

QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR LE DÉBUT DE SAISON ? 

 

Florian : Le début de saison est parfait sur le plan sportif pour les deux équipes ! On va attaquer le gros bloc donc c'est vraiment là qu'on va voir ce que l'on vaut. Je pense que c'est mérité, il y a des moyens qui sont mis en place pour nous rendre performants. Tout le monde travaille beaucoup. Que ce soit en première ou en Espoir, si tu veux jouer il faut gagner ta place, donc mettre les bouchées doubles à l'entraînement. 
Toutefois attention, Suresnes l'année dernière a terminé la phase régulière invaincu et n'est pas allé au bout. On fera les comptes à la fin mais je pense que tous ceux qui ont participé aux quarts de finale l'an passé ont un sentiment d'inachevé.


Ghislain : On ne peut être que satisfaisait, surtout d'être premier national après sept matchs. Il faut aborder toutes les rencontres avec cet état d'esprit, on est premier et il faut le rester.
 


UN DERNIER MOT ?

 

Florian : Je remercie tous les entraîneurs que j'ai pu avoir, mes coéquipiers de Lannion qui m'ont souvent hébergé quand j'en avais besoin, les 2 Seb' (Magnan et Fasquel) qui m'ont vraiment permis de m'intégrer au groupe du REC! Les bénévoles et tous ceux qui agissent pour nous faire réussir, j'espère que tous les objectifs seront atteints à la fin. Je remercie aussi mes parents sans qui je ne pourrais pas jouer avec Ghislain (rires). Sans oublier le fameux Krogit. 


Ghislain : Je remercie mon frère parce c'est aussi grâce à lui que je suis ici, et tous les entraîneurs que j'ai pu avoir.

Jean
 

Le portrait chinois de Florian par Ghislain :

 

Si Florian était...

 

Une chanson ? Wiggle de Jason Derulo. 

 

Un animal ? Un ours.

 

Une partie du corps ? Le fessier. 

Une boisson ? La bière.

Un autre poste que pilier ? Ailier avec ses cadrages débordements (rires). 

 

Le portrait chinois de Ghislain par Florian :

 

Si Ghislain était...

 

Une chanson ? ''Who let's dog out''.

 

Un animal ? Un panda.

 

Une partie du corps ? Les dorsaux.

 

Une boisson ? L'Ice Tea.

 

Un autre poste que talonneur ? Troisième-ligne.

Actualités

Retour sur l'Assemblée Générale

AG

17 novembre 2017

Mercredi 15 décembre se déroulait au Stade Alain Crubillé l'Assemblée Générale annuel du club. L'occasion d'effectuer un bilan...

''Gonzo'', la force tranquille

Gonzo

16 novembre 2017

Après le championnat italien, Vannes, Chambéry et La Baule, Jorge Gonzalez dit ''Gonzo'' a posé ses valises en terres rennaises,...

Interview de Sophie Leroux, la responsable école de rugby

SophieLeroux_fullsizeoutput_1e3f

10 novembre 2017

Nous mettons à l'honneur Sophie Leroux, la responsable école de rugby, nouvellement arrivée au club en tant que bénévole. Elle...

Le centre commercial LECLERC Saint-Grégoire rejoint le club des partenaires pour la saison 2017-2018.

Partenariat_Leclerc_Image_uploaded_from_iOS

10 novembre 2017

L'équipe dirigeante est fière et heureuse de ce nouveau partenariat et remercie chaleureusement au nom du club Yannick Kervarrec,...

Tous les actualités